En tant que mère, vous savez sans doute que le lait maternel est ce qu’il y a de mieux pour votre bébé. Mais saviez-vous que la façon dont votre bébé ingère ce lait peut tout influencer? Depuis les liens familiaux au type de lait maternel que votre corps produit ?

L’extraction du lait maternel avec un tire-lait et l’allaitement au sein ont tendance à être considérés comme pratiquement identiques alors qu’en fait, les deux ont leurs propres avantages et inconvénients. Avant de décider de tirer exclusivement votre lait ou de ne jamais laisser les lèvres de votre bébé toucher la tétine d’un biberon, assurez-vous d’avoir connaissance des avantages et inconvénients des deux options.

Tirer son lait et allaiter au biberon

Pour tirer le lait, vous utilisez un dispositif qui se fixe à votre sein et « aspire » votre lait dans un récipient. Ces dispositifs peuvent être électroniques ou manuels, et sont suffisamment variés pour que pratiquement toutes les mères qui décident de tirer leur lait puissent en trouver un qui soit à la fois confortable et efficace. Nous avons dressé une liste des meilleurs tire-laits en fonction de vos besoins et de ceux de votre bébé pour vous aider à y voir plus clair.

Avantages

  • Le lien familial
    L’allaitement étant littéralement l’affaire d’une seule femme, le reste de la famille passe à côté du lien intime que procure l’allaitement du bébé. Le fait de tirer le lait maternel permet à votre bébé de bénéficier des avantages du lait maternel, tandis que son papa, sa tante ou sa grand-mère peuvent renforcer leur relation avec le nouveau membre de la famille en lui donnant son repas.
  • Le partage des responsabilités
    Votre bébé sera une machine à manger pendant les premières, oh, dix-huit années de sa vie. Votre bébé a besoin d’être nourri toutes les deux heures pendant les premiers mois, ce qui signifie qu’il passe beaucoup de nuits blanches à téter. L’utilisation d’un biberon permet à votre partenaire de vous soulager d’une partie de la charge qui pèse sur vos épaules et de vous donner le temps de faire une bonne nuit de sommeil ininterrompue, dont vous avez tant besoin.
  • La reprise du travail
    Vous avez hâte de revenir au travail ? Que vous nourrissiez votre bébé exclusivement grâce au tire-lait ou que vous alterniez avec l’allaitement au sein, tirer votre lait peut vous permettre de retourner travailler plus rapidement que les mamans qui ne font qu’allaiter. Vous pourrez ainsi tirer votre lait en amont et le conserver en attendant de nourrir votre bébé – n’hésitez pas à lire nos articles sur la durée de conservation du lait, comment le conserver et comment réchauffer au mieux le lait tiré !
  • Compter les calories
    Il n’y a pas de honte à vouloir perdre le poids pris pendant la grossesse le plus rapidement et le plus sainement possible, et le pompage peut être un outil très utile pour vous aider à équilibrer votre alimentation. Au lieu de généraliser les besoins caloriques d’une mère qui allaite, vous pourrez calculer le nombre exact de calories que vous dépensez avec une relative facilité. Il suffit de commencer avec 22 calories pour 30mL de lait et de planifier votre journée à partir de là.

Inconvénients

  • Dépenses
    Tirer votre lait peut devenir assez rapidement coûteux, en fonction de vos besoins individuels. Bien qu’il existe sur le marché des pompes bon marché qui commencent entre 30 et 50 euros, vous pouvez facilement en dépenser plusieurs centaines pour quelque chose d’un peu plus haut de gamme. Vous devrez également tenir compte des biberons, des tétines et des produits désinfectants supplémentaires que vous devrez acheter – nous avons listé les meilleurs biberons pour vous aider à vous y retrouver et faire le meilleur choix en fonction des besoins de votre bébé sans trop dépenser.
  • Plus de nettoyage
    En parlant de désinfection : chaque biberon, tétine et pièce d’équipement utilisée pour tirer votre lait devra être nettoyée et stérilisée régulièrement. Il est conseillé de désinfecter votre pompe chaque fois qu’elle entre en contact avec votre lait : cela signifie qu’il faut en démonter les pièces et s’assurer que tout est parfaitement propre. Il est également recommandé de désinfecter les cadrans et l’interrupteur de la pompe avant chaque utilisation.
  • Lent à décongeler, lent à réchauffer
    Lorsque vous décongelez votre lait maternel congelé, vous devez le laisser au réfrigérateur toute la nuit ou le faire couler/tremper dans de l’eau chaude. Pour le réchauffer doucement avant de le donner à manger, utilisez uniquement de l’eau chaude ! L’utilisation d’un micro-ondes, qui peut être tentante si vous êtes pressée est à éviter tout comme l’utilisation d’eau bouillante.
    Retrouvez notre article dédié pour vous aider à chauffer le lait en toute hygiène et sécurité !
  • Le tirage de nuit
    Ce n’est pas parce que vous utilisez un tire-lait que vous vous en sortez complètement sans vous réveiller la nuit. Il est en effet recommandé de faire au moins une pompe de nuit : c’est à ce moment-là que la prolactine, une hormone qui contribue à assurer une production de lait constante, est à son plus haut niveau. L’allaitement manuel ou via un tire-lait stimule la libération de cette prolactine, qui à son tour indique à vos seins de continuer à produire du lait. C’est un cercle vertueux ! Dans ce cas, le principal écueil d’un pompage tardif est que, bien que l’allaitement soit une expérience intime, le pompage peut être un peu… impersonnel. Comme il y a moins de retour émotionnel, il sera probablement plus difficile de se forcer à sortir du lit à 2 heures du matin.

L’allaitement maternel au sein

Si vous voulez que votre bébé se nourrisse directement au sein, vous rencontrerez plein d’avantages, mais hélas, tout n’ira pas toujours pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Avantages

  • Le lien maman-bébé
    L’allaitement est l’une des premières formes de lien que vous aurez avec votre enfant. Le contact peau à peau, le contact visuel affectueux et la confiance qui s’établit pendant l’allaitement favoriseront non seulement un développement sain de votre enfant, mais libéreront également des hormones qui éveilleront vos instincts maternels.
  • Moins de risques de suralimentation
    Il a été démontré que l’allaitement maternel réduit les cas d’obésité ultérieurs chez les enfants. L’hypothèse pour expliquer cela est qu’en donnant le biberon, les mères pourraient involontairement inciter leurs enfants à manger plus qu’ils ne le feraient autrement. De nombreux professionnels pensent que, puisque l’allaitement direct au sein permet au bébé de décider quand il en a assez, il apprend à s’autoréguler. Découvrir la maîtrise de soi avant qu’elle ne devienne un problème peut avoir des effets vraiment positifs sur votre bébé plus tard dans la vie !
  • Contrôle de la qualité du lait maternel
    Bien que nous fassions tous de notre mieux pour tout nettoyer du mieux que nous pouvons, aucun d’entre nous n’est infaillible et votre lait maternel sera en contact avec plusieurs surfaces étrangères avant d’atteindre le ventre de votre bébé. Du tire-lait au biberon, chaque fois que vous déplacez votre lait maternel entre des récipients ou des tubes, il y a un risque que des bactéries contaminent le prochain repas de votre enfant. Lorsque votre bébé est allaité directement au sein, votre lait va du point A au point B sans aucun arrêt intermédiaire, et donc sans risque de contamination croisée.
  • Vous ne quittez jamais la maison sans eux
    Un oubli arrive plus vite que l’on ne croit. Un jour, vous vous apercevrez peut-être que vous avez pensé à apporter beaucoup de couches supplémentaires, que vous avez emballé non pas une mais deux tenues supplémentaires pour votre bébé, que vous avez même apporté beaucoup d’eau pour vous hydrater pendant votre trajet, et que vous êtes arrivé cinq minutes en avance à votre rendez-vous à midi à l’autre bout de la ville ! …Mais vous avez laissé la glacière avec votre lait maternel sur la table de la cuisine. Hé oui, ça arrive. En revanche, vous ne laisserez jamais vos seins dans une glacière sur la table !

Inconvénients

  • Une mauvaise prise du sein
    Certains bébés semblent ne jamais prendre correctement le sein de leur mère. Si cela se produit occasionnellement, cela peut être frustrant et décourageant. Si ça se produit souvent, c’est peut-être en raison de la prématurité ou d’un autre problème médical. Ce peut être réellement dangereux. Une mauvaise prise du sein peut entraîner une mauvaise alimentation, et votre bébé risque d’avoir un retard de croissance. Vous pouvez aussi trouver vos tétons très douloureux, voire très crevassés, et parfois faire plusieurs fois l’expérience de la mastite.
  • Être mal à l’aise en public
    Que ce soit en raison de problèmes culturels, de lois locales dépassées ou d’une bonne vieille timidité, l’allaitement en public reste un obstacle contre lequel de nombreuses femmes doivent lutter, parfois au point de rester cachées derrière des portes closes pour éviter la situation. Le fait d’avoir un congélateur de biberons remplis de lait maternel que vous pouvez décongeler et emporter sur le pouce peut certainement atténuer les problèmes que vous rencontrez pour allaiter votre bébé en public.
  • L’imprévisibilité de la quantité de lait
    Les biberons ont l’avantage d’être transparents, avec des marqueurs de mesure utiles sur le côté. Nos seins, cependant, ne sont ni transparents ni pré-marqués pour les quantités de lait. Cela signifie que vous ne saurez jamais exactement quelle quantité de lait votre bébé ingère à chaque tétée.
  • Les dents
    Votre bébé en aura bien assez tôt… et il vous pincera probablement avec.

Conclusion

Il existe d’innombrables raisons pour lesquelles vous choisiriez exclusivement de tirer votre lait. Cela peut être un excellent moyen de surveiller la consommation de lait de votre bébé et de suivre vos besoins caloriques. De plus, cela peut même être médicalement nécessaire pour la santé de votre petit.

Il existe également d’innombrables raisons pour lesquelles vous pourriez préférer l’allaitement maternel exclusif. Après tout, il s’agit d’une expérience fantastique pour créer des liens, vous n’aurez pas à vous soucier de la contamination croisée. Et puis, vous n’oublierez jamais vos seins à la maison lorsque vous sortirez en courant…

Et puis, bien sûr, il y a la troisième option. Peut-être trouverez-vous votre bonheur en n’optant pour uniquement l’une de ces deux méthodes. Vous pourrez décider de mêler à la fois les deux manières dans votre vie quotidienne.

Enfin, si pour une raison ou une autre vous ne pouvez plus allaiter, il y a les laits infantiles. Il en existe tellement qu’il y en a au moins forcément un qui correspondra à vos besoins.

N’oubliez pas qu’élever un enfant n’est pas l’affaire des autres et de ce qu’ils vous disent de faire. Il s’agit de ce qui est le mieux pour votre bébé, votre famille et vous.